L'ENCINEMATHEQUE

Encyclopédie du cinéma des origines à nos jours

La collectionneuse

Galerie N° 8 : "Elles avaient toutes de beaux yeux, tu sais…"

J’ai voulu rendre hommage à ma façon à une inoubliable figure du cinéma français, Jean Gabin.

Quelques-unes de ses partenaires féminines ont déjà été mises à l’honneur dans ma rubrique : Brigitte Helm, Ellen Drew, Danielle Darrieux, Jeanne Boitel et Mona Goya. Aujourd’hui, je vous en présente douze autres, qui ont comme point commun d’avoir tourné au moins deux fois avec lui.

Voici leurs noms, suivis des titres des films dans lesquels elles ont côtoyé le grand acteur. Notez toutefois que, dans «Zouzou», Viviane Romance ne fait que passer et que dans «La bandera», elle ne tient qu’un petit rôle.

  • Josselyne Gaël : «Tout ça ne vaut pas l’amour» (1931) et «Coeurs joyeux» (1931).
  • Madeleine Renaud : «La belle marinière» (1932), «Le tunnel» (1933), «Maria Chapdelaine» (1934), «Remorques» (1940), «Le plaisir» (1951).
  • Annabella : «La bandera» (1935) et «Variétés (1935)».
  • Viviane Romance : «Zouzou» (1934), «La bandera» (1935), «La belle équipe» (1936) et «Mélodie en sous-sol» (1963).
  • Mireille Balin : «Pépé le Moko» (1936) et «Gueule d’amour» (1937).
  • Michèle Morgan : «Quai des brumes» (1938), «Le récif de corail» (1938) , «Remorques» (1940) et «La minute de vérité» (1952).
  • Arletty : «Le jour se lève» (1939) et «L’air de Paris» (1954).
  • Nicole Courcel : «La Marie du port» (1949) et «Le cas du Dr Laurent» (1956).
  • Madeleine Robinson : «Leur dernière nuit» (1953) et «Le gentleman d’Epsom» (1962).
  • Françoise Arnoul : «French cancan» (1954) et «Des gens sans importance» (1955).
  • Danièle Delorme : « Voici le temps des assassins» (1955) et «Les misérables» (1957).
  • Nadja Tiller : «Le désordre et la nuit» (1958) et «Du rififi à Paname» (1966).
Marlène Pilaete, mai 2004

La belle équipe…

Cliquez sur les affiches / Click posters

Ed.7.1.1 : 27-5-2016