SIAMO DONNE

Galerie N° 7 : La galerie d'Éric Meunier

Il y a deux mois, j’invitais les visiteurs de l’Encinémathèque à me communiquer les noms d’actrices qu’ils aimeraient voir figurer dans ma rubrique mensuelle. Jusqu’à présent, deux internautes m’ont fait parvenir leurs listes.

Voici les éléments de cette sélection : Renée Adoree, Clara Bow, Claudia Cardinale, Lillian Gish, Veronica Lake, Myrna Loy, Colleen Moore, Musidora, Edna Purviance, Gene Tierney, Pearl White et Fay Wray.

Vous allez découvrir aujourd’hui la très intéressante sélection d’Éric Meunier, qui fait notamment la part belle au cinéma muet, qu’il apprécie beaucoup.

Quel plaisir pour moi, grâce à ses choix, de pouvoir par exemple rendre hommage à Clara Bow, qui figure aussi dans mon panthéon personnel. J’en profite pour remercier ici Eric de ses compliments sur mon travail. Que celui-ci soit apprécié par des passionnés est une belle récompense.

Je terminerai en lançant ce message aux autres cinéphiles surfant sur ce site : ne soyez pas timides et envoyez-moi aussi vos suggestions.

Marlène Pilaete, avril 2005

Claudia Cardinale

Claudia CARDINALE (1939)

icone

 

Après avoir été élue la plus belle Italienne de Tunis suite à un concours, Claudia Cardinale (née à Tunis, Tunisie) quitte son pays natal, où elle était déjà apparue à l’écran dans «Anneaux d’or» (1956) et «Goha» (1957) et part en  Italie.

Sa carrière cinématographique prospère très rapidement et elle devient bientôt une des stars marquantes du cinéma transalpin.

Elle mène en outre une carrière internationale, principalement en France, aux U.S.A. et en Angleterre.

Parmi ses nombreux films, on peut citer, «I soliti ignoti» (1958), «Un maledetto imbroglio» (1959), «Upstairs and Downstairs» (1959), «Rocco e i suoi fratelli» (1960), «Il bell’Antonio» (1960), «La ragazza con la valiglia» (1961), «Les Lions sont lâchés» (1961), «La Viaccia» (1961), «Cartouche» (1961), «Il gattopardo» (1963), «8 ½» (1963), «La ragazza di Bube» (1963), «Gli indifferenti» (1964), «The Pink Panther» (1964), «Circus World» (1964), «Vaghe stelle dell’Orsa» (1965), «Blindfold» (1965), «The Professionals» (1966), «Il giorno della civetta» (1968), «C’era una volta il West» (1968), «Nell’anno del Signore» (1969), «Popsy Pop» (1971), «Les Pétroleuses» (1971), «La Scoumoune» (1972), «L’udienza» (1972), «I guappi» (1974), «Libera, amore mio» (1975), «Il prefetto di ferro» (1977), «L’arma» (1978), «Escape to Athena» (1979), «The Salamander» (1980), «Fitzcarraldo» (182), «Le Ruffian» (1982), «Claretta» (1984), «La storia» (1987), «Hiver 54 l’abbé Pierre» (1989), «Atto di dolore» (1990), «Mayrig» (1992), «Son of the Pink Panther» (1993), «Sous les pieds des femmes» (1997), «Li chiamarono…briganti !» (1999), «And Now…Ladies and Gentlemen» (2002), …

Marlène Pilaete
(Ed.6.1.1 : 28-1-2013)